Historique

RAP Jeunesse est né en avril 2002 suite à la fusion des trois projets en intervention de rue développés par les trois Tables de concertation jeunesse du Nord-de-l’Île. Suite aux difficultés de financement rencontrées, depuis plusieurs années, et surtout à l’importance de fusionner leurs actions et leur expertise au sein d’un territoire interrelié, Bordeaux-Cartierville (1996), Saint-Laurent (1998) et Ahuntsic (1999) ont regroupé leur projet au sein d’un seul et même organisme soit, en l’occurrence, Rue Action Prévention Jeunesse (RAP Jeunesse).
Ainsi, le nouvel organisme s’est donné comme mission de venir à une clientèle jeunesse de toutes origines culturelles âgée entre treize (13) et trente (30) ans qui vivent des situations problématiques — pauvreté, isolement social, rupture familiale, conflit générationnel, violence, toxicomanie, travail du sexe, etc. — et qui, suite à des ruptures institutionnelles, se retrouvent souvent en difficulté, en situation d’itinérance ou à risque d’itinérance.

Or, le mandat de RAP Jeunesse s’est transformé au cours des dernières années afin de mieux répondre aux besoins criants des populations vulnérables du Nord-de-l’Île-de-Montréal. En effet, son mandat est maintenant de favoriser l’accessibilité aux ressources institutionnelles et communautaires des populations vulnérables (13 ans et plus) qui ne sont pas ou peu rejointes par celles-ci.

Par le biais du travail de rue, l’organisme voit à établir des liens significatifs de confiance, d’entraide et de solidarité entre les personnes qui fréquentent nos services et les intervenant.e.s.  Les interventions se font autant en amont qu’en aval et visent la sensibilisation à différents enjeux psychosociaux et de santé ainsi qu’à prévenir les situations à risque ou toutes problématiques pouvant être rencontrées.

L’organisme joue également un rôle clé dans la communauté. Il a pour mandat de sensibiliser la communauté aux besoins, aux désirs et aux valeurs des jeunes et des populations vulnérables du milieu. Une présence régulière dans les différents milieux investis permet aux intervenant.e.s d’être à l’écoute des besoins des jeunes ainsi que de leurs valeurs et d’échanger sur ces derniers. Les travailleurs et travailleuses de rue forment une passerelle importante entre les jeunes et la communauté et iels visent à favoriser les échanges entre les diverses personnes qui forment leur milieu de vie soit les parents, les voisins et les commerçants pour ne nommer que ceux-ci. Cet échange s’oriente également vers les différent.e.s intervenant.e.s et organismes qui travaillent auprès des jeunes. En somme, le rôle des intervenant.e.s est de prendre la parole sur les questions concernant la réalité actuelle et l’avenir des jeunes dans la communauté afin de mieux répondre à leurs besoins par le biais des services offerts à la jeunesse.

Mission

La mission de RAP Jeunesse est répartie en trois volets :

  1. Venir en aide, par le biais de l’action communautaire, du travail de rue et de proximité aux adolescent.e.s, jeunes adultes et adultes principalement issu.e.s des communautés culturelles du nord de Montréal vivant des problèmes psychosociaux.
  2. Intervenir dans divers lieux de rassemblement ainsi que dans les secteurs fortement défavorisés et vulnérables.
  3. Poser des actions de prévention et de sensibilisation portant sur les problématiques psychosociales et sociosanitaires.

Philosophie d’intervention

La philosophie d’intervention de RAP Jeunesse repose sur divers principes:

  1. Offrir une présence et une écoute permettant la création de liens significatifs.
  2. Répondre aux besoins exprimés en respectant le rythme de chacun.
  3. Respecter les milieux dans lesquels nous intervenons ainsi que les personnes qui y gravitent.
  4. Adapter nos interventions en fonction de la spécificité de chaque personne.
  5. Effectuer nos interventions de manière volontaire et confidentielle.
  6. Adopter l’approche de la réduction des méfaits associée aux comportements à risque.
  7. Effectuer des références personnalisées ainsi que des accompagnements de qualité.
  8. Développer des projets structurants et des liens partenariaux répondant aux besoins des personnes rejointes.

Territoires d’intervention

Travail de rue jeunesse : Ahuntsic, Bordeaux-Cartierville et Saint-Laurent
Travail de proximité : Ahuntsic et Montréal-Nord
L’unité mobile l’Accès-Soir : Montréal-Nord, Ahuntsic, Bordeaux-Cartierville, Saint-Laurent et Parc-Extension
Centre de jour : Ahuntsic
Travail de milieu en éducation à la sexualité : Ahuntsic, Bordeaux-Cartierville, Saint-Laurent, Montréal-Nord
Travail de milieu en prévention des dépendances : Bordeaux-Cartierville, Saint-Laurent
Jeux de la Rue : Grand Montréal (12 arrondissements)
École d’arts martiaux mixtes : Saint-Laurent

Conseil d’administration 

Présidente : Edith Barrière
Vice-président : Robert Paris
Secrétaire : François Poulin
Trésorière : Marie Lamirault
Administratrice : Amandine Giot
Administrateur : David Villeneuve
Administratrice représentante des employé.e.s : Carol-Anne Brien