Jeux de la rue

Début 2000, les membres de la Table de Concertation Jeunesse de Bordeaux-Cartierville et ses travailleurs de rue décident de mettre en place des mesures palliatives en facilitant la pratique d’activités sportives pour les groupes marginalisés, vivants en situation de pauvreté et peu enclins à s’intégrer au sein des activités déjà existantes. C’est dans ce contexte que le premier événement Jeux de la Rue voit le jour à l’été 2002 sous la forme d’un rassemblement jeunesse alliant des activités culturelles et sportives.

Chapeautée par l’organisme RAP Jeunesse, cette initiative novatrice est rapidement reprise par d’autres arrondissements qui s’allient pour créer la première compétition interarrondissements en 2004. Depuis, des tournois sont organisés chaque été dans les parcs d’une dizaine d’arrondissements à travers lesquels nous rejoignons plusieurs milliers de participants. À la demande des jeunes, une édition hivernale se déroulant à l’intérieur a été ajoutée en 2014.

L’objectif ultime est de créer un mouvement d’influence positive à quatre niveaux, à travers le sport, afin de contribuer à l’épanouissement et au développement des jeunes:
1. L’appartenance
2. L’occupation du temps libre
3. L’identification à des modèles positifs
4. Les interactions sociales

En plus de la collaboration et de l’implication de plus de 80 partenaires montréalais issus du communautaire ainsi que du municipal, les Jeux de la Rue arrivent à rejoindre plus de 3000 participant.e.s par année, âgé.e.s entre 12 et 24 ans, à travers le programme d’activités offert. Concrètement, les participant.e.s sont présent.e.s aux tournois sportifs locaux de chacun des arrondissements partenaires ainsi qu’aux événements interarrondissements proposés lors de la période estivale et de la période hivernale.

Territoire

À ce jour, les Jeux de la Rue sont actifs sur un territoire composé de 10 arrondissements à Montréal, soit :
– Ahuntsic-Bordeaux-Cartierville
– Saint-Laurent
– Rosemont-La-Petite-Patrie
– Lachine
– Ville-Marie
– Anjou
– Villeray-St-Michel-Parc-Extension
– Ouest-de-l’Île
– Saint-Léonard
– Mercier-Hochelaga-Maisonneuve